tears_online Index du Forum
 
 
 
tears_online Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Peuple Elfe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tears_online Index du Forum -> tears_online -> Textes Rp -> Texte culte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wicca
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2013
Messages: 3
Localisation: toulouse

MessagePosté le: Dim 22 Sep - 02:27 (2013)    Sujet du message: Le Peuple Elfe Répondre en citant












LES ÉTAPES DE LA VIE


Les elfes ont les durées de vie connues les plus longues. Leur longévité dépasse même celle de la plupart des arbres, et ils vivent assez longtemps pour voir les changements que le monde subit. Une génération d'elfes peut, en effet, voir l'ascension et la chute d'un puissant empire, la naissance et la mort d'une forêt, etc ... Ceci leur donne une vision du monde et du temps différent de celui des humains, parfois difficile à comprendre pour ces derniers.


Les elfes ne ressentent pas non plus les effets de l'âge comme les humains. Une fois sa croissance terminée, un elfe cesse de changer ou, du moins, le changement devient alors très lent. Il n'y a que de petites différences entre un elfe de 100 ans et un vieil elfe de 300, différences qui se traduisent seulement par un peu plus d'exubérance, de spontanéité, et d'enthousiasme. C'est seulement après 350 ans que les elfes commencent à montrer leurs années, et encore, à cet âge ils apparaissent toujours plus jeunes que la plupart des humains de 50 ans.

Enfance :

 Les elfes restent enfants jusqu'à approximativement 65-75 ans. Durant ces années ils grandissent lentement, atteignant une taille de 1m20 tout au plus. C'est pendant cette étape de leur vie qu'ils apprennent ce que signifie être un elfe.

Adolescence :

 Aux environs de 75 ans, les elfes entrent dans l'adolescence. C'est le moment où les elfes commencent réellement à grandir. C'est pendant l'adolescence que les vieux elfes enseignent aux plus jeunes comment continuer à jouir de la vie sans succomber à l'ennui durant les longues années qu'ils ont devant eux. Ceci est très important, car ceux qui ne sont pas préparés à cela peuvent devenir fous ou suicidaires.

Âge adulte :
 
 Quand les elfes atteignent 110 ans, ils sont considérés comme adultes. Ils sont alors pleinement libres de leur choix. C'est à cet âge d'ailleurs que beaucoup d'elfes commencent à partir à l'aventure. Libres de suivre leur propre voie, ils abandonnent leur place dans la société, pour un temps, afin de satisfaire leur immense curiosité de l'univers. Et ceux qui partent ainsi ne sont pas mis au ban de la société par leurs pairs, au contraire, c'est plutôt ceux qui restent qui ressentent de temps en temps un peu de regret d'avoir choisi de rester à la maison.

Âge mur :

  A 200 ans, les elfes atteignent l'âge mûr. Ils ralentissent un peu et deviennent légèrement plus vulnérables à la maladie et aux effets de l'âge. Les elfes de cet âge connaissent leurs limites et ont l'intelligence de ne pas aller au-delà de celles-ci.

Grand Âge :

  Aux alentours de 300 ans, un elfe rentre dans le "grand âge". Physiquement il n'est toujours pas vieux, mais lui ressent alors le poids des années passées. Il ralentit nombre de ses activités, préférant celles qui demandent moins d'énergie. Au lieu de courir dans les forêts comme il le faisait plus jeune, il s'assied dans les rayons de lumière du soleil et compose des chansons. A ce stade, rares sont ceux qui partent encore à l'aventure. Leur corps et leur esprit ont besoin de quelque chose de plus approprié au silence et à la vie contemplative.

Âge Vénérable :

  Après 400 ans, les rides commencent à apparaître sur les visages. La condition physique se détériore chaque jour un peu plus (l'endurance surtout, car contrairement aux humains même les très vieux elfes ne perdent pas beaucoup de vitalité), mais la connaissance et la sagesse, elles, ne cessent de croître. A ce stade un elfe a gagné le droit d'être désigné par le terme d' "aîné", et tous les autres elfes reconnaissent son expérience. En règle générale, les elfes d'âge vénérable mènent une vie tranquille, jouent de la musique, chantent, et écoutent les autres faire de même.


CARACTÈRE

 La clef de la compréhension de l'esprit elfe est dans l'entendement du nombre d'années qu'ils vont vivre.

 Par dessus tout, les elfes sont patients. Ils ont des années pour achever n'importe quelle tâche, et n'ont donc aucune objection à attendre. L'impatience est d'ailleurs pour eux considérée comme un vice. Ce sont également des esprits astucieux, qui ont eu des années pour exercer leurs compétences et aiguiser leur esprit. Et ils sont toujours en quête de nouvelles expériences afin d'assouvir leur curiosité.

 Les elfes n'ont que peu d'affection pour les sociétés structurées; ils préfèrent s'attacher aux besoins de l'individu. Rien n'est aussi important aux yeux d'un elfe que les sensations et les besoins de l'individu. Mais ceci ne veut pas dire que les besoins d'un seul elfe comptent plus que ceux des autres elfes. Simplement, la majorité des lois ou coutumes elfes, par exemple, est adaptée de manière à ce que chaque elfe puisse réussir à être aussi heureux qu'il le souhaite.
 Les elfes n'interfèrent pas dans les vies des autres elfes, chacun est ou doit être capable de régler ses problèmes personnels. Un elfe peut bien sûr douter du choix que fait un autre elfe, mais il n'interviendra pas pour le convaincre de changer d'avis, car le libre arbitre est une notion très importante chez les elfes. Si tout ceci fonctionne, c'est parce que les elfes ne sont pas intrinsèquement égoïstes et n'hésitent pas à mettre le besoin des autres avec le leur, reconnaissant que sans les autres la vie a moins de sens. Et, bien que très individualistes, ils ont un fort sens du devoir envers leur famille. En règle générale, la plupart des elfes défendent donc la cause de l'individu, pour le bien. Ils croient en un individu fort qui rendra le monde autour de lui meilleur, et pensent que cela est bien meilleur que de bâtir une société faible où tout le monde doit faire la même chose, de la même manière.

Certains considèrent les elfes comme des créatures totalement émotives et conduites par les caprices du moment. D'autres les voient comme des êtres qui ne font rien sans considérer en premier lieu quels avantages personnels ils pourraient en tirer. La réalité est entre les deux, ou les deux à la fois. En fait les elfes considèrent simplement que l'émotion (que les humains ou les nains ont tant de mal à ressentir) représente la moitié de la vie d'un être. Ceux qui n'agissent que par logique, qui sont sans pitié, négligent donc la moitié de leur vie. D'un autre coté, les elfes prennent bien garde à ce que leurs émotions ne dirigent pas leur vie, car ils en connaissent les dangers. C'est donc autour de cet équilibre que les elfes oscillent, quotidiennement, souvent incompris par les autres races.

Chez les elfes, il n'y a aucune discrimination fondée sur le sexe. La moitié des légendes relatent les exploits de héros féminins, et historiquement il y a eu plus de reines que de rois dans la société elfe.

 
LA MORT

 Contrairement à beaucoup d'autres races, les elfes essaient d'éviter la violence (pas toujours) et n'ont pas peur de la mort.  En fait leur longévité fait qu'ils respectent totalement le cycle de la vie et acceptent sans aucun problème la mort naturelle. Mais ils redoutent la mort accidentelle, celle qui met fin de manière précaire à la longue existence qui est promise aux elfes.


L'ALIMENTATION

 La préférence des elfes va clairement vers les mets et les vins délicats. Les nourritures lourdes, telles la viande de boeuf ou le pain grossier, affligent l'estomac des elfes, alors que les humains trouvent eux les repas des elfes trop légers, les portions pas assez grandes. Les elfes ont de plus tendance à être végétariens, car cela réduit leur impact sur leur environnement. Ce n'est donc pas une surprise de savoir qu'ils n'élèvent quasiment pas d'animaux et ne possèdent pas de troupeaux. Mais outre la raison "écologique", ce dernier point s'explique également par le fait qu'aucun elfe ne conçoit de passer sa vie à regarder des animaux manger toute la journée. Les elfes laissent aussi la culture aux humains, les fruits de la forêt leur suffisent. Pour la boisson, les elfes affectionnent l'eau fraîche des montagnes, ainsi que le miel fermenté, une boisson alcoolisée, qui donne à leur palais une sensation agréable. Leur boisson préférée reste toutefois la feywine, un nectar de jus de fleurs mélangé avec du miel et à un ingrédient supplémentaire et secret. Cette boisson ne se conserve par contre pas bien, c'est pourquoi les elfes n'en emportent jamais en voyage.


LA MUSIQUE

  Le chant et la danse jouent un rôle important dans la vie quotidienne d'un elfe, car cela leur sert d'évasion à leurs siècles d'existence et c'est aussi un hommage à leur déesse, Eva. L'elfe qui ne maîtrise pas un instrument ou qui ne montre pas d'aptitude à la danse est rare, et pourrait bien être soupçonné d'être émotionellement retardé. La musique des elfes est incroyablement complexe, ce qui en fait un véritable art et explique pourquoi elle est très rarement jouée par des non-elfes.


LA MAGIE

  La magie est partie intégrante de la vie des elfes, la magie fascine les elfes. La compréhension de ces elfes qui ont consacré leurs vies à l'étude de cet art surpasse allègrement celle des plus grands magiciens humains. Les armes et les objets magiques elfes sont d'ailleurs certainement parmi les plus puissants au monde. Les elfes ont par contre une aversion pour la technologie non magique, et n'ont aucune inclination pour l'invention.



LES RITES

Les elfes célèbrent quantité de choses pour alléger le poids des années à passer. Tant, que les autres races, particulièrement les nains, en concluent parfois que les elfes ne font rien d'autre de leur vie qu'organiser des réjouissances. La plupart de ces festivités sont simples, mais il existe aussi des moments où les elfes ressentent le besoin de cérémonies plus formelles et plus sérieuses.

Les principaux événements fêtés sont :

la naissance : les enfants elfes sont bien moins nombreux que les enfants humains
l'âge adulte : célébré dans nombre de cultures, pas uniquement chez les elfes
le mariage : entre elfes il dure jusqu'à ce qu'un partenaire meurt, le divorce ou la séparation ne se conçoivent pas
le serment du sang : cérémonie avant d'engager un combat important
les funérailles : les elfes considèrent le corps comme une simple enveloppe, et la mort signifie simplement que la force de la vie en est partie


LE CULTE D'EVA:

  Les Elfes vénèrent Eva dernière née de Gran Kain, déesse des eaux, depuis que Shilien fut déchue, ils suivirent la requête d'Einhasad et adoptèrent Eva comme nouvelle déesse.
Suite à la scission des Elfes, qui en fit naître les Sombres (fidèle à Shilien), le culte d'Eva s'en est vu renforcé, voir même fanatisé. Bien que la réputation d'Eva est celle d'une déesse bienveillante, il n'en est pas de même pour les fanatiques qui eux peuvent se montrer violent envers toute hérésie ou atteinte à Eva.
_________________
"Il faut se méfier de l'eau qui dort ..."


Dernière édition par Wicca le Mer 25 Sep - 19:42 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Sep - 02:27 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Wicca
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2013
Messages: 3
Localisation: toulouse

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 19:03 (2013)    Sujet du message: Le language Répondre en citant

Voyons ici quelques mots de language elfique :


Vhénadahl = Arbre Mère

Fàlon = Ami

Einior = Ancien

Amlug = Dragon

Elvhen = Elfe

Da'len = Enfant

El'leth = Fille

I'hond = Fils

Ti'neth = Garde

Ma' seranas = Je vous remercie

Ma'arlath = Je t'aime

Rh'auges = Orc

Aéwen = Kamael

Ca'ras = Cité

N'oss = Clan

Co'nui = Commandant

Heryn = Dame

Sell = Demoiselle

Gûd = Ennemi

Mereth = Fête

H'anar = Frère

Suilad = Bonjour

Ne'thig = Soeur

Elvhen'alas = Sombre

Dudrés = Gouverneur

Na'ino = Nain.
_________________
"Il faut se méfier de l'eau qui dort ..."


Revenir en haut
Wicca
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2013
Messages: 3
Localisation: toulouse

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 19:22 (2013)    Sujet du message: Le village de départ Répondre en citant

AR'ATHAN








Voici une présentation du village elfique :


La plus grosse majorité des elfes naissent et grandissent ici. On y trouve une échope d'herbes médicinales, une armurerie, une banque, un grossiste en divers articles ainsi qu'un temple d'Eva.

La communauté elfe est régit par le Conseil qui se compose de trois membres, chacun représentant une branche différente de la société elfique :

   - Sylvénia : Elle est la Doyenne des Elfes. Personne ne connait exactement son âge. Elle représente la branche de la Connaissance et sait tout de l'histoire de son peuple.

   - Aranay : Nommé Tétrarque par son peuple, il est le digne représentant d'Eva sur terre. Il représente la branche de la religion et c'est lui qui nomme les haut prêtres (-esses) des temples d'Eva.

   - Za'Urian : On l'appelle Enielda. Elle est la plus grande guerrière et le général des armées elfiques. Elle représente la branche armée.


Ainsi toutes les grandes décisions sont soumises au Conseil et le peuple se réfère à eux pour toutes questions concernant leur branche respective.
 
   
   

_________________
"Il faut se méfier de l'eau qui dort ..."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:58 (2018)    Sujet du message: Le Peuple Elfe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tears_online Index du Forum -> tears_online -> Textes Rp -> Texte culte Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com